REVALPIN
Articles récents

Vrai/ Fausse Black Ice?

14 Mars 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Cascades de glace

Vous avez déjà été grimper Black Ice à Demandols en versant nord? Mais quelle cascade avez vous faites?
Car 2 cascades assez similaires sont très proches. Elles présentes toutes les deux plusieurs tubes de glace entrecoupés de pentes de neige.

Voila un plan de situation sur la moins pire de mes photos du coin:
Sans titre 1

La semaine dernière, nous avons visité celle que je nomerais volontier la fausse Black Ice avec Mumu et Jérome Grosiass. "Fausse" car Black Ice est sensée être de diffculté 4+, alors que celle que l'on a gravie est bien au dessus du 4+, même en super condition en ce mois de mars. Pourtant un topo sur Denali prête à confusion, avec justement un certain E.T. dans la deuxième longueur de cette "fausse black Ice".

La première longueur avec énorméement de glace alors que le tube touchait à peine en bas il y a un mois!

 Avec le froid de la semaine dernière, la cascade avait gonflée en volume. Par contre glace ultra cassante avec ce froid piquant: du vrai cristal.
photo1

Nous avons accédé par le haut depuis les pistes d'Auron. En ski on arrive sans effort en haut en connaissant un peu le coin: 5min de la piste de Bercha en prenant le Pinatel et le télésiège de Lieuson.

DSCN3169  la deuxième longueur présente un tube de 25m très soutenu. Il est rarement aussi gros. Depuis que je fréquente le vallon de Demandols je ne l'ai vu formé jusqu'en bas que 2 ou 3 fois.

Alors profitez en!



Lire la suite

Nostalgie de soleil

10 Mars 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Voila 4 jours que le soleil ne perce plus la couche nuageuse sur la Cote. Ce n'est pas son habitude à Nice.
Voila quelques photos de la dernière journée sous les éclats brillants de l'astre solaire en espérant le faire revenir un peu.
Il s'agit du tour de la Cime du Mercantour samedi dernier, avant l'arrivée subite de cette perturbation qui stagne dans le sud depuis plusieurs jours arrosant allégrement la Corse au passage.

Jérome Couturier prend de la vitesse dans la descente de la Balma Guillié coté Argentera du col Guillié.

Qu'est ce que le skieur parait écrasé par les imposantes montagnes des environs!
Sans titre 4

Sans titre 2  La combe Guillié s'encaisse de plus en plus en descendant vers Pian Del Ré jusqu'à prendre l'apparence d'un canyon entre deux parois.

Cette descente d'altitude orientée au nord est souvent skiable jusqu'en juin ou juillet. C'est la dernière descente à ski de randonnée pratiquée par nos amis italiens de Cunéo chaque printemps. Quelle joie excentrique de faire du ski à cette période quasiment sans portage grâce à la piste carrossable qui monte très haut dans le vallon depuis Valdieri alors que la chaleur torride brûle parfois déjà la Côte d'Azur.


Sans titre 3  Et hop encore une photo de Mumu qui s'en met plein les cuisses.

Attention! Il faut en garder un peu pour la remontée jusqu'au col Cerise. Sans quoi il n'est pas possible de rentrer facilement en France.

Alors molo dans la descente... On savoure les enchainements de petites combes qui vont bien.

Une fois arrivée au niveau du grand plateau de Pian del Ré, il faut rentrer en France vers le Boréon.

Heureusement  la trace est déjà faite par le groupe qui nous précède. Il n'y a plus qu'à mettre "un pied devant l'autre", comme on dit, pour remonter la grande combe versant nord du col de Cerise.

Au fond, vue splendide sur la face sud du Matto, royaume des couloirs de 1500m qui font le bonheur du club cunéesque des skieurs de l'extrème .
DSCN8144

Et de l'autre coté du col de Cerise, le soleil nous attendait et nous avait déjà mis le couvert pour le bonheur de nos spatules : une neige juste un peu chauffée en surface dans les zones abritées du vent.
Allez, encore un petit effort, le printemps n'est plus très loin maintenant.
Lire la suite

L'hiver piquant de retour

7 Mars 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Voila de nouveau des masses d'air glaciale jusque dans le sud.
Du coup on est allé faire un peu de poudreuse juste au dessus de Grasse, à la montagne de Thiey. C'est une mini rando de 450m de dénivelé, mais la vue est imprenable sur la côte et en ce moment la neige est très froide. Voila un bon plan pour une demi journée.

Conditions de neige rêvées ce dimanche à la montagne de Thiey.
15cm de poudreuse viennent de tomber ce matin.
Et la sous couche est restée partout bien épaisse en versant nord au dessus de 1000m dans l'Esteron.

 Vraiment un régal qui devrait durer encore pas mal de temps avec ce froid.
Sans titre 1

Aller.... encore une pour attaquer de bon pied cette semaine glaciale.

DSCN8170  La poudre aux portes de Grasse!
Le pied.

Au fond, on voit le grand pré qui clôture cette randonnée par un peu de ski de fond. Et au bout du pré c'est le village de Canaux où nous sommes garés.

Merci au topo de David qui nous a donné l'idée d'aller fureter dans ce coin de préalpes.

Lire la suite

Souvenirs de glace de février

5 Mars 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Cascades de glace

Ah! Qu'il était bon ce mois de février, froid à souhait pour figer un temps les torrents et cascades impétueuses de nos montagnes.
Voila quelques morceaux de glaçons choisis au fil des photos de février.

DSCN8085 Une rose prend la pose.

Les tubes du pont de la Serre étaient énormes cette année.
Voila une bonne occasion d'affuter un peu son toucher de piolet. Le site est facile d'accès, il est possible d'installer des moulinettes sans stress et la glace présente des couleurs variant du bleu au jaune en fonction des résurgences.

Une bonne occasion de prendre le temps de faire une scéance photo.


Et hop, nous voila transportés dans les méandres de glace de la fameuse cascade de Chabanals à Demandols sur fond de Corborant qui se dore au soleil.

Une année sur deux environ, le froid permet de construire cette cathédrale de glace à 4 étages. Il faut alors se précipiter pour saisir les conditions avant que le redoux ne remette l'eau en mouvement.

Par une froide journée de février nous avons pu gravir la belle à 3 cordées sans se gêner. Les uns tôt le matin et les autres l'après midi.

Il est en général très dangereux de suivre une cordée engagée dans une cascade de glace pour  des raisons de chute de glace. Même avec toute la bonne volonté du monde, la cordée de devant aura bien du mal à ne pas vous décrocher des morceaux.
DSCN7927

Sans titre 5  Dans la troisième longueur de Chabanals sur une glace juste un peu sorbet grâce à un peu d'eau qui coulait en surface.

A l'attaque d'une longueur raide il est intéressant de s'attarder à ce genre de détail. Là où la glace est sèche et cassante l'escalade sera peut être difficile dans une glace fragile. Là où l'eau coule trop fort vous risquez de finir trempé au beau milieu du crux. Entre les deux, juste un peu humide en surface, c'est souvent le bon choix.
DSCN7969 La sortie de la cascade présentait cette année une sorte de demi tube creux avec un gros débit liquide coulant à l'intérieur!
Solidité? En tout cas les broches ne servaient plus à grand chose la haut, à part à se faire asperger d'eau en perçant le tube de glace... mauvaise idée!

Voila ensuite des cascades qui me tenaient à coeur de gravir un jour. Il s'agit des cascades du versant sud de la Tournette au dessus de Montmin. Ce sont les montagnes de mon enfance, où j'ai appris le goût de l'effort et le bonheur simple d'atteindre un sommet. En face sud, au dessus du lac d'Annecy, l'ambiance est plutôt au bronzing et la glace est rarement au rendez vous. Pourtant cette année c'était top: La fameuse "Prestige Ice" était carément énorme, nichée dans son canyon de calcaire. Encore plus belles, aériennes et ensoleillées, les cascades au dessus du chalet de l'Aulps étaient immanquables!

Et oui! C'est bien le lac d'Annecy que l'on voit en bas. Énorme bonheur de grimper ici, dans ce site plutôt voué au farniente.

Ici même où l'été des hordes de touristes tentent le chemin panoramique de "la Tournette versant lac", nous avons passé la journée seul au monde.
DSCN8010

Sans titre 4 Ambiance Côte d'Azur dans la cascade centrale juste en dessous du refuge privé de la Tournette.

Lunettes de soleil bien vissées sous le casque, c'est que du plaisir, pendant que de rares bateaux naviguent tout en bas sur le lac. On est bien loin du stéréotype de la cascade glaciale, austère, sombre...

Lire la suite

Les grenobloises sont là!

28 Février 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Mais où amener des Grenobloises pour un week end de ski dans le 06? La haute montagne... Elles ont tout ce qu'il faut chez elles. Pas la peine de les épater avec notre Gélas. Les grosses stations de ski... pas une bonne idée non plus. Elles ont aussi de belles usines à neige au dessus de Bourg d'Oisan.
Mais bien sûr, il leur faut du ski avec vue mer! Ca elles ne connaissent pas! Un bon cappuccino avant de partir le matin et l'ambiance Côte d'Azur est bien installée.

DSCN3038  Montée samedi à la pointe Corn de Bouc depuis le barrage des Mesches.

Derrière, sa majesté le Bégo domine le secteur avec son beau triangle de neige blanche.
DSCN3042  Toute la bande au sommet de la Corn de Bouc, avec vue sur le cap d'Antibes juste à gauche de Jo.

Alors les filles, ça change de Belledonne avec vue sur la cuvette Grenobloise? Ca à l'air de vous plaire finalement!

Les conditions de neige n'étaient pas toujours faciles ce week end. La grande douceur a transformée la neige sous 2000 m au moins en surface avec parfois une croûte de regel gênant le ski. Vers les sommets, c'est le vent tempétueux tout le week end qui a formé de grosses accumulations dangereuses, en plus de nous empêcher d'avoir droit au  pic-nic au sommet!

Liliya
 dans un passage de bonne poudre, car il en restait quand même suffisamment pour se faire plaisir.
DSCN3062
 "Aire Jonathan" en action.
Toujours en train d'essayer de taper un 360° sur la moindre bosse!

Et en plus ça passe!


 
 Sans titre 1

Dimanche direction Gréolière les neiges pour faire le haut de la face sud du Cheiron depuis la station. Ici on ne peut pas manquer la Côte d'Azur qui était visible de Nice, jusqu'aux îles de Porquerolles! Et en plus le soleil a bien voulu faire son retour à la fin de la journée pour finir de séduire nos grenobloises.

.DSCN3072  Toujours autant d'ambiance dans les grandes pentes sud du Cheiron.
 
Aujourd'hui la neige était transfo à point et permettait de prendre de la vitesse grisante.
 DSCN3076 Lucille découvre les joies de la neige transformée. Finalement c'est moins piégeux que la poudreuse non?

Ca tourne tout seul comme sur une piste, sur cette neige bien compactée par le soleil et juste dégelée en surface.

Alors, le ski de l'extrême sud vous a plu? Vous êtes les bienvenues dans nos montagnes niçoises!

Lire la suite

Le gang des Tibos

26 Février 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Cascades de glace

Voila une cascade pour changer un peu à Roya en Tinée, visitée jeudi 25 février avec Thibault Icard. Elle est bien visible depuis le village, dans la même barre que le verrou de Roya mais beaucoup plus à droite.

 Le rideau du haut ne touchait pas et nous sommes passés par le rocher dans la deuxième longueur.

Un enchaînement de bacs providentiels et une fissure bienvenue permettent de se protéger facilement sur friend et d'attraper au plus vite le glaçon qui pend.

Cette cascade a probablement déjà été gravie car on a trouvé un anneau sur le sapin à la sortie. Peut être même, le cigare a-t-il déjà touché pour passer tout en glace? Quelqu'un a-t-il le nom de cette ligne? A défaut je propose un truc  du style "le gang des Tibos"!

Nous avons laissé un relais sur deux pitons au milieu et un jeu de friend jusqu'au n°2 suffit maintenant à passer.
!DSCN8111


DSCN8089 Tibo se régale dès les premiers mouvements.

Cette voie présente deux courtes longueurs de 25 et 15m environ. Mais on prend son pied du début à la fin.

La glace a déjà chauffé les jours précédents et a tout juste resserrée pendant la nuit. De quoi faire de belles sculptures en surface.


 Une première longueur fort esthétique pour commencer cette belle journée, avec une succession de petits rideaux où il ne faut pas taper trop fort.

La glace est bonne, juste un peu tendre pour absorber les vibrations des impacts des piolets. Le redoux est bien arrivé jusque la haut et on a même pas froid: que du bonheur!
DSCN8094
 Me voila parti pour le mixte en serrant les dents, prêt à user de mes pitons pour forcer le passage en artif.
Mais il n'en sera rien! De bonnes surprises, en bonnes surprises, c'est bourrés de bacs pas évident à voir du bas. Le rocher est même sain et présente de bons pièges à friend... que demande le peuple?
 DSCN8097

DSCN8107 Moment de bonheur au rétablissement sur la glace après avoir renfougné un peu entre 2 glaçons.

Un peu surpris d'être passé sans grosse galère, c'est déjà le sommet. Mais qu'est ce que c'était bon!!

On est rentré à Roya sous la bruine dans une neige détrempée. Les cascades résisteront t elle au redoux? Pas sûr pour les plus fragiles.

Lire la suite

Virages sur le Cians

21 Février 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Beaucoup de virages dans le Cians, dans la belle neige des sommets comme sur la route des gorges.

Nous voila de retour dans le 06, avec des montagnes plutôt dangereuses en ce moment avec toutes ces chutes de neiges successives. Les sommets de Beuil et Valberg sont une bonnes alternatives pour profiter du soleil dans ce cas là. Nous sommes allés à la tête de Giarons depuis la sortie des gorges du Cians au lieu dit Pré de Chaudi.
Bonne pioche. Sur la croupe sommitale, on retrouve deux skieurs perdus dans ces immensités désertiques, qui remontent une deuxième fois en haut après une première descente grisante.

DSCN8055  La skieuse de ce couple devenu ami pour quelques heures de gavage intense.

Tout feu tout flamme, dans ce beau versant plein de soleil repéré à la montée comme "à priori safe".

Dès que l'on commence la descente, on comprend l'enthousiasme de nos deux compagnons du jours. Il faut absolument remettre ça!  Et nous voila repartis à la montée pour skier encore et encore ce dôme sommitale avec eux.
 Mumu surnage dans la profonde, sur fond des sommets de la moyenne Tinée, de la cime de Sistron au Mt Giraud.
Sans titre 2
 Et on enquille, pour descendre cette fois jusqu'en bas dans la forêt.
En bas de la descente, la neige devient croûtée par la pluie qui est tombée sous 1400 à 1500m.

Mais tant pis c'était quand même une journée excellente!
 Sans titre 1
Le ski de randonnée dans le Cains est assez atypique pour la région sur de gros dômes qui laissent penser à d'anciens volcans. Tout en bas, le mélange de neige et de la pélite rouge du Cians donne un aspect vraiment exotique à l'hiver par ici.
Sans titre 3 Ca ride au Giarons juste en face du village de Beuil: en haut à gauche de la photo au débouché des gorges du Cians.

Un article sur les glaçons de février 2010 à venir cette semaine.
Lire la suite

Powdery Limone

9 Février 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Is it possible to resist this ski resort accessible by train from Nice...? NO! This train which takes us directly in the resort  is a godsend. This is why we went back to Limone last week end to enjoy carbon-free skiing.
The plan initially was a ski tour on 2 days, but we had to cancel because the avalanche risk was obiously higher than forecasted. Nevermind, we'll stay around the resort tomorrow. After all, we didn't have anything to complain about: heaps of fresh and powdery snow, even on the edges of the groomed slopes. Many valleys were still untouched on sunday!
Result: the altimeter shows about 7000m (22965Ft) of skiing down the hills without riding the same hill twice! And this was to be catch up day only...!
Now pictures:
DSCN2988  Departure with skis right out of Limone's train station for our ski tour.

Enganted atmosphere in this Italian village which lies under the snow at 1000m (3281Ft) of altitude only.

 A typical winter day in Limone.


Leaving our unique skimarks all day long!!

DSCN3017
 Wild open spaces of the Fachia right in front of us.

They are for the next time, once the snow pack will be more secure.
 DSCN3004

 

 Whooops! I didn't see there was a sheepfold down there!

I flyyyy!!!
Sans titre 2



Sans titre 1  The well-known off-piste spot of the Perla valley. At the top of the lifts, put your seal skins for 5 minutes and enjoy the greatest and longest downhill you've ever ridden!
 DSCN3026  The last, but not the least: with a view of Mount Viso and the whole valley from Torino to Cunéo.

Lire la suite

Limone tout en poudre

9 Février 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Comment résister à cette station de ski accessible en train depuis Nice... Impossible! Cette voie ferrée qui nous emmène directement en station de ski est une aubaine. Nous avons donc récidivé ce week end pour du ski "Zéro Carbone".

Partis initialement pour une boucle sur 2 jours depuis Limone, nous avons dû renoncer face aux risques d'avalanche qui était visiblement un peu plus prononcé que prévu par météo France. Sur le terrain, les "wouf" successifs des tassements de plaques à vent laissaient pressentir la catastrophe avec un peu plus de pente.
Tant pis, on restera à la station le lendemain. On va pas se plaindre! Plein de neige fraîche en hors piste et des combes entières encore non tracées dimanche. Du coup l'altimètre comptabilise plus de 7000 m de descente sans reprendre 2 fois le même hors piste, pour ce qui devait être une petite journée de rattrapage.
Place aux photos:
DSCN2988  Départ ski au pied de la gare de Limone pour notre journée de rando à ski.

Ambiance féérique dans ce village italien sous la neige à seulement 1000m d'altitude.
 Une  journée thypiquement hivernale à Limone.

Trace à gogo toute la journée dans une neige de rêve.
DSCN3017
 Les grands espaces sauvages vers la Fachia en face de nous.

Ce sera pour une autre fois dans l'attente de la stabilisation du manteau neigeux.
 DSCN3004

 Oups! J'avais pas vu qu'il y avait une bergerie par là!!

Et hop, je vooooollllllle...
Sans titre 2


Sans titre 1  Les fameux hors piste du vallon Perla proposent une descente de 1000m de dénivelés avec de multiples variantes pour peu que l'on mettent parfois les peaux de phoque 5 minutes depuis le haut des remontées mécaniques.
 DSCN3026  Une dernière pour la route sur fond de Viso qui domine toute la plaine de Turin à Cunéo.

C'est que la semaine va être longue et neigeuse... On a pas fini d'entendre parler des avalanches!

Lire la suite

Indian Külfi

29 Janvier 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Cascades de glace

Voila les photos de cette journée intemporelle à l'ouverture de "Indian kulfi".
Poir voir le topo c'est cliquez ici.

DSCN7817  Mumu en finit avec la trace à l'approche de l'objet de tous nos désirs.

Grand soleil ce matin par ici. Voila de quoi emmagasiner un paquet de calories pour affronter l'ombre à partir de 10h. 

Ça faisait longtemps qu'elle narguait tout le monde en face de la route d'Estenc. Bruno se souvient que l'on était déjà allé ensemble repérer les conditions, il y a 5 ans de ça. 2008 avait même vu une tentative avortée: départ trop tard, galère dans l'approche sans raquettes, la mèche du perfo qui part en couille au bout de 4 trous et les conditions de glace moyennes avaient eu raison de notre tentative. Mais au moins, on savait que ça passait par la gauche et qu'il ne fallait plus attendre que le bas se forme un jour.

La belle comme on la voit depuis la route d'Estenc dans son écrin de montagnes.

Au dessus, sa majesté la Tête du Moulin de Bertrand domine tout le versant.
DSCN7812
DSCN7821  Nous voila partis pour la première longueur.
Du beau rocher tout de suite, encore tiédi par le soleil de ce matin.

C'est plein de bons bacs et de bonnes vires pour les pieds. Du coup pas  de problème pour grimper en grosse.
 DSCN7833  Dans la traversée de L2 qui permet de contourner aisément le grand dévers du bas de la cascade.

Le rocher est super bon: une sorte de calcaire rouge recalcifié à strates crochetantes.

Mais où va t on comme ça? La glace n'est plus très loin.



DSCN7840  Sans titre 1
Et voila la glace. On a hissé le barda du glaciériste (piolets, crabes, broches, ravitaillement en harengs fumés) dans l'axe du deuxième relais pour plus de confort dans les premières longueurs.

Conditions sorbet presque assurées grâce aux 2 heures de soleil du matin.
 Après une petite appréhension pour passer du rocher à la glace, c'est parti pour une longueur grisante. La glace est tendre et sculptée, la grande baume du bas renforce l'impression de vide sous les pieds! On savoure chaque encrage. On voudrait que ça dure encore et encore.
DSCN7892  Encore une grande longueur de glace plus facile pour finir.

Jusqu'à la fin, la sensation aérienne d'évoluer en pleine falaise était prenante.

Il fallait chercher les zones où la glace est la plus épaisse pour sortir en haut, car l'eau coulait pas bien loin.


Retour aux skis sur fond de paysages enneigés du Haut Var.

Au fond c'est la cime de l'Aspre et le vallon du Bourdoux où toutes les cascades ont l'air en condition.
Sans titre 2



Lire la suite