REVALPIN
Articles récents

Génie du Giegn montre toi

27 Septembre 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Deux cordées se sont retrouvés jeudi dernier au Giegn pour tester le rocher de l'Entorse à L'Ethique: Marine et Pierro, Jean Phi et Lénaïc. C'est que les belles journées à la température agréable se font de plus en plus rare dans le Mercantour. Visiblement l'ambiance était assez euphorique pour une fois dans cette combe du Giegn plutôt abonnée au grand calme.

 

Dans la 1ère longueur, caressez doucement le granit rouge et le génie du Giegn sortira d'une fissure pour exaucer tous vos voeux de granit doré.

 

Sans titre 3  Et voila Pierrot Fiorrucci en action avec un casque assorti au rocher de la première longueur.

 

 Toujours Pierrot qui arrive sur le fil du petit pilier de la 2ème longueur. Derrière lui c'est la Tour des Choucas où se déroule aussi une voie magnifique et historique du Giegn.

 

D'après les 1er répétiteurs les deux premières longueurs sont les plus dures de la voie, avec deux petits passages un peu plus blocs.

 

Allez... un jocker pour le départ de la 2ème longueur: un gros cristal noir est super crochetant au dessus du 2ème point.

Sans titre 1

 

entorse +á l'+®thique 033

 Et voila le graal!

La fameuse dalle aux prises magiques.

Marine, ne cherche pas trop longtemps la meilleure prise: elles sont toutes bonnes!

 

Il y a mille et un chemins, mille et une prises, mille façons différentes de s'y prendre pour grimper ce morceau. Et ça passe à chaque fois!

 

 Dans la 4ème longueur ça continue sur le même registre. Mais le chemin de cristaux se réduit à une voie unique de 1m de large!

 

Heureusement dame nature a eu la bonne idée de mettre tout ça bout à bout pour notre plus grand bonheur.

entorse +á l'+®thique 046

 

Et au dessus il reste encore du chemin jusqu'au sommet, avec une dernière longueur de continuité sur le pilier monolitique sommital. On voudrait que ça ne s'arrête jamais. Le génie du Giegn peut retourner aux entrailles de la montagne en nous voyant si heureux.

Lire la suite

Entorse à l'Ethique

15 Septembre 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Topos

topo entorse ethique 

 

Matériel: 10 dégaines, 3 sangles et une corde de 50m peuvent suffire.

Quelques petits friends permettent de compléter l'équipement en place, surtout en cas de niveau un peu juste.

 

Article illustré avec les photos de la voie à lire ici.

Lire la suite

Entorse à l'Ethique au Giegn

14 Septembre 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Voila une nouvelle voie d'escalade au Giegn, qui devrait faire quelques adeptes.

Vous avez déjà goûté au granit parfait du Giegn dans une des voies classiques comme "la Tour des Choucas", "le Dièdre Vernet" ou "les Enfants de la Brume"? Vous avez aimé la combe sauvage du Giegn sans un bruit, les couleurs orangées du granit flamboyant l'après midi?

"L'entorse à l'éthique" ne devrait pas vous décevoir avec plusieurs longueurs totalement uniques pour le Mercantour.

 

DSCN9605

Levée de soleil sur les aiguilles du Giegn après une montée sur la Crête de Colombron qui réveille tout le corps.

 

Le ciel est limpide pour une journée d'ouverture sur du rocher euphorique.

 

La voie gravit la pointe la plus haute de cette photo: le Grand Gendarme. Quasiment à l'aplomb du sommet, en remontant la grande dalle blanche caractéristique juste à droite du dièdre Vernet. Cette dalle sculptée à merveille est taillée pour les grimpeurs avec des prises étonnantes de cristaux de quartz. Elle a déjà fait baver plusieurs générations de grimpeurs de passage dans le dièdre Vernet. Et en effet, c'est un bijoux!

 

DSCN9610  Eric Teisseire au prise avec le granit rouge parfait dès la première longueur.

 

Le niveau est abordable en 6a+ et l'équipement assez généreux : pas de risque d'entorse, sauf à l'éthique!

 

 Eric n'en revient pas dans la grande dalle centrale:

 

Du délire, je vous le dis, et chaque poignée en cache une autre de plus en plus raide... de plus en plus prisu!

DSCN9613

 

Merci Eric pour cette journée de bonheur partagée qui a rompu avec le reste de l'ouverture en autoassurage.

 

DSCN9600

 Sur le chemin du Giegn.

 

Le sentier du lac Nègre a été totalement rénové cet été. Du beau travail de la pierre tout à la main: on est loin de la piste carrossable de Rabuons! 

Bravo aux ouvriers!

 

Bientôt un topo en construction pour les accros d'une dernière voie de la saison au soleil.

Lire la suite

Concours photo Mercantour 2010

3 Septembre 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Revalpin

"La place de l'homme dans le Mercantour"

Voila le thème du concours photo Mercantour 2010, auquel le nombre de participant se fait encore attendre. Plus que 2 mois pour envoyer vos photos par e-mail à : vigilance-mercantour@hotmail.fr

 

L'homme de passage dans les montagnes qu'il soit randonneur, alpiniste, berger, spéléo...

Les aménagements qui montrent la trace de l'homme: piste, chemin, cabane, bivouac, station de ski...

Les animaux et les objets apportés par l'homme dans le Mercantour: troupeau, cairn, bunker...

 

AFFICHEconcours4-low

 

En plus c'est la bonne saison. Passé la foule de l'été, le Mercantour a retrouvé son calme et son authenticité. Les couleurs d'automne et son ciel limpide propose un cadre merveilleux pour le photographe qui est en vous. Le thème du concours laisse un vaste choix pour vos photos. Alors lancez vous!

Lire la suite

Lifting sécurité dans Scandale au Ponset

1 Septembre 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

Un petit tour dans Scandale au Ponset avec Benoît Degroisille ce dimanche 29 août. Nous en avons profité pour renforcer l'équipement en place: rajout de quelques pitons dans les passages qui restaient un peu exposés, pitons en place retappés, cordelettes changées...

 

Scandal 1087

 Il faut quand même encore un jeux de friend pour compléter l'équipement généreux en place: plutôt des petits et jusqu'au n°2 Black D maximum.

 

Ici dans le passage clef de la voie environ 6b+.

 

Après un parcours rapide de la voie qui est maintenant bien nettoyée, les cotations du 1er topo étaient sûrement un peu surestimées d'une demi cotation par longueur.

 

 Benoit au milieu de la face nord du Ponset s'attaque à la fameuse dalle à cupules avant de traverser un bombé gazeux!
Sans titre 1

 

L'ambiance était fraîche ce dimanche dans le frigo de la face nord du Ponset. Rajoutez à cela un temps nuageux et brumeux circulant toute le journée et vous obtenez deux grimpeurs engourdis par le froid, impatients de grimper la longueur suivantes pour se réchauffer un peu.

 

Scandal 1098

Ambiance détendue au ponset. Voila le meilleur moment de chaque longueur quand il fait froid: l'arrivée au relais après une longueur de chauffe.

 

Et il reste encore pas mal de névés en ce début septembre dans la combe du Pas du Mt Colomb : pas fait pour réchauffer l'ambiance tout ça!

 

Tient, tient le rocher ne parait pas si moussu que ça sur cette photo. Il faut dire que les prises de pied se sont bien nettoyées des lichens grâce au passage.

DSCN9597

 Benoit dans le dernier pilastre du Ponset. Le sommet pris dans les brumes n'est plus très loin.

 

Pas de vue sur la mer en arrivant au sommet du Ponset ce jour là. Pourtant j'ai des belles vu du Cap d'Antibes en souvenir depuis là haut.

Lire la suite

Grand bleu

30 Août 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Revalpin

Et oui c'est le grand beau temps qui règne depuis une semaine dans le Mercantour. Beaucoup de journées sans un seul nuage à l'horizon avec un ciel net digne d'automne. Et c'est reparti pour une semaine d'après les prévisions.

 

C'est la saison des myrtilles bien gonflées et du génépi tout en fleur. Profitez en!

 

Journée de grand ciel bleu au Gien jeudi dernier. 

 

Vu sur le dièdre/fissure parfait de la voie Vernet loin des foules. Pas un bruit ce jour là dans la combe... Et pour cause j'ai grimpé seul dans la magnifique voie de la tour des Choucas à faire absoluement.

 

Rien de tel pour se ressourcer, penser, méditer, grimper à son rythme...

DSCN9572

 

 

Théoule1  Grand bleu aussi à Théoule pour des traversées grisantes au dessus de l'eau, avec un plouf de temps en temps pour se rafraîchir.

 

J'espère que tout le monde a fait le plein de vacances couleur "grand bleu" avant la période stressante de la rentrée. 

Lire la suite

Trek-escalade sur les granits de Bregel

18 Août 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

Un mélange de trekking et d'escalade : c'est à peut près le concept que l'on a essayé la semaine dernière avec Muriel dans le massif de Bergel entre le val di Mello et le val Bergaglia. Une semaine de refuge en refuge en mixant au passage un peu de grimpe sur les aiguilles "coup de coeur" rencontrées.

 

Ce massif est un paradis de l'escalade en granit avec une myriade de parois au rocher parfait. Nous avons à peine effleuré les multiples possibilités en grimpant une seule voie dans chaque vallée, mais ce concept de l'escalade itinérante nous a assez plu pour la diversité des paysages et des cultures italiennes et suisso-germaniques rencontrées.

 

Sans titre 1

 Après la petite Punta di Vechia, voila notre 1ère grande escalade en ligne de mire avec les 500m de la face Est de la Punta Angela.

C'est une antécime du Cengalo qui s'avance dans la combe vers le refuge Gianetti.

 DSCN9425

 Muriel dans le haut de la voie du "Grand Diedro" sur le fil de la pointe, juste avant de déboucher directement au sommet.

 

Il faudrait voir à remettre ce casque droit sur la tête!

 

Nous sommes partis de la vallée de Bagni di Massino en réalisant une boucle passant par les refuges gardés de Gianetti, Sciora, Albigna et enfin Allievi Bonacossa avant de redescendre dans le val di Mello. Il y a encore des beaux glaciers à basse altitude sur le versant Suisse qui culmine à 3300m.

 

DSCN9460

 

 

Ici dans la descente de la cime de Bondasca sur le glacier de Bondasca.

 

Ce glacier entre 3200m et 2300m était encore bien bouché grâce à cette saison d'été pas bien chaude. La neige fraîche cachait pas mal de gros trous.

 

 

DSCN9465 La cabane Sciora nichée au fond du val Bonacossa. Quelle ambiance dans ce refuge entouré des plus hautes faces du coin:  Aiguilles de Sciora, Piz Gemelli, Piz Cengallo, Piz Badile encerclent la vallée de leur faces de 800m de haut.

 

Sans titre 2

Le "ROI CHAT" au refuge Sciora : véritable pacha au milieu des clients du refuge, daignant quitter le coin du fourneau uniquement lorsqu'un rayon de soleil s'invite dehors.

 

DSCN9485
Les cimes austères des 3 aiguilles de Sciora dominent le refuge de leur versant Ouest. Plus à gauche, c'est La Torre Inominate de Ciaccabella que l'on a gravi pour traverser sur le versant Albigna. 
 DSCN9489

 Mumu dans l'arête ouest de la Torre Inominate de Ciaccabella.

 

Le rééquipement partiel de cette voie suit un itinéraire parfois beaucoup plus dur que la voie historique!

 

De l'autre coté de la montagne, nous sommes descendus sur le versant Albigna.

Mention spéciale pour le confort des couchettes dans les grands dortoirs du refuge d'Albigna. Ajouté à ça des repas gastronomiques et gargantuesques (je vous passerais les photos de la soirée fondue orgiaque), et le groupe jeune du club alpin du Vallais pour taper le carton, coincé comme nous ici sous la pluie, c'est un très bon refuge pour reprendre quelques forces.

J'allais oublier, il y a aussi de belles escalades à faire au dessus du lac d'Albigna. Mais pour nous c'était trempé.

 

 Arrivée au barrage d'Albigna au dessus duquel est perché le refuge Albigna.

 

Enfin une journée de repos bien mérité où il a plu toute la journée.

 

 

DSCN9503

 

Pour finir nous avons remonté le beau glacier d'Albigna jusqu'au passo di Zocca pour traverser sur le refuge Allievi. Pour nous c'est certainement le refuge où nous avons vu le plus beau potentiel de grimpe à portée de main. Des aiguilles de toutes tailles s'élèvent autour du refuge avec des versants bien ensoleillés. Si il fallait établir un camp de base pour grimper plusieurs jours dans une seule vallée, c'est peut être ici.

 

Sans titre 4

 A gauche La Pointe Allievi, à droite la Punta Rasica.

 

Un rayon de soleil tente de sêcher un peu le rocher entre deux averses.

 DSCN9563

 Après avoir buté dans les dalles mouillées de Gellato al Bonacossa, on prend notre revanche dans  Lady D à la pointe Rasica.

 

Magnifique!!

 

Contrairement à cette photo trompeuse, il y a une majorité de grandes dalles à friction compactes et raides au programme.

Lire la suite

Neige sur le Mercantour le 6 août 2010

6 Août 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Revalpin

Incroyable vision de l'hiver qui approche déjà en ce mois d'août 2010! Ce matin,  depuis le littoral, je crois avoir la berlue en voyant du blanc sur certaines montagnes. Pas seulement juste sur les sommets, ou juste un peu saupoudré comme du grésil, ou juste un peu blanchi avec l'herbe grasse de l'été qui dépasse encore... Non, non, il faut que je me réveille! C'est vraiment blanc comme en hiver, un blanc bien franc.

 

neige 6 aout 2010

 

A gauche le Mt Giraud et à droite le Pétoumier vu de Nice le 6 août 2010.

 

Allez, encore un mois et on sort les skis?? Une saison de dingue encore en perspective?

Avec la Tinée coupée du monde par les avalanches, de la poudre pendant 6 mois et de la transfo encore 2 mois pour finir la saison de ski en juin, 4 mois de ski à Gréolière et Turini, la saison d'estive pour les troupeaux réduite à 6 semaines....

Ca fait déjà 2 ans que ça dure, et franchement le climat n'a pas l'air de vouloir retourner aux valeurs des années 2003 à 2007. Les mesures montrent partout que la température sur Terre n'a jamais été aussi chaude. Je prépare un voyage au Pérou et on me dit partout que les glaciers ont subit une fonte extraordinaire ces dernières années. Pendant ce temps, sur la Cote d'Azur on profite d'une dernière bouffée de fraîcheur. Pourvu que ça dure!

Lire la suite

Parque Nacional de Ordesa

30 Juillet 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Voyages

On était la semaine dernière pour un cours séjour avec Mumu à Ordesa. Mais c'est où ça?

C'est le versant espagnol du parc national des Pyrénées. Il doit s'agir du plus vieux parc national d'europe, car il a été créé en 1918 par décret royal. On était bien loin des ces préoccupations environnementales à l'époque en France, plus occupé par "l'Alsace Lorraine".

Cette région des Pyrénées est particulière pour sa géologie en majorité calcaire où les torrents ont creusé de grands canyons dans les couches de sédiments formant autant de falaises de montagne. Le contraste des couleurs est marquant. En bas c'est le vert profond des forêts, au dessus les couleurs vives des fleurs, puis le rouge orangé des falaises de calcaires gréseux, puis le vert des alpages, et enfin le gris du calcaires avant le bleu du ciel. Bref un festival de couleur qui sert de cadre à une escalade typiquement espagnol, engagée et raide, pour ce que l'on en a vu.

 

DSCN9276 Couleurs flachies d'Ordesa dans le cirque de Salarons. Non, non, il n'y a pas de truquage, c'est bien les couleurs d'origine.

 

A Ordesa, on grimpe sur le premier étage de falaises du cirque qui présente des couleurs vives de bleue à rouge. En fait c'est du calcaire gréseux formé de grands blocs imbriqués où les friends font merveille. Les voies classiques sont équipées partiellement sur pitons surtout dans les passages qui passaient avant en artif. L'escalade est souvent physique pour remonter ses fissures raides en contournant les zones de toits principales. Heureusement ces blocs forment aussi de petites terrasses perchées sur le vide bien pratiques pour faire relais les pieds à plat.

 

DSCN9260

 Juste à gauche de l'Iris, on peut voir le profil du pilier Sud Est du Gallinero: ça déverse grave en fait!

 

C'est ici que se déroule la voie Rabada Navarro, un chef d'oeuvre de cette célèbre cordée de Catalogne.

 

Comme la plus part des voies d'escalade du coin, il est difficile de se rendre compte de la raideur et de la hauteur des parois depuis le pied. Il n'y a qu'une fois dedans que l'on comprend que l'on va remonter de grandes lames de rocher imbriquées qui résistent à la gravité par on ne sait quel miracle.

 

 

Et pour occuper les temps morts au relais, le parc national à tout prévu : Du gypaète à l'aigle royal, les grands oiseaux planeurs ne manqueront pas de venir enrouler quelques ascendances tout au long de la journée le long des faces sud de la vallée d'Ordesa.

 

 La fière aiguille de 400m du "Tozal del Mallo"

 que l'on a vite renommé le "Total des Mazos" après avoir gravi une voie d'escalade dans la face sud qui est encore à l'ombre ce matin.

 

 

tozal mallo

 Grand gaz sur le fil du pilier Est du Tozal del Mallo dans l'avant dernière longueur de la voie Despiau.

 

Cette voie est à recommander dans le style classique des années 60, avec un final magnifique sur le fil de l'aiguille qui rompt avec le paysage fermé de la face sud.

despiau

 

Question logistique: la route d'Ordesa est interdite aux voitures. Des bus  vous emmènent du village de Torla jusqu'au fond de la vallée d'Ordesa de 6h à 22h en été. On peut passer comme ça des vacances sans voiture, installé au camping à  Torla, avec les transports en commun pour aller en montagne.

 

DSCN9310

 Pour se remettre de nos émotions sur les falaises nous avons aussi visités à pied une autre vallée au dessus de Torla. La longue vallée de Bujaruelo est à conseiller pour les amateurs de sauvagerie.

 

Ici la construction du bivouac, passage quasiment obligatoire dans cette vallée sans refuge. Pas besoin de matelas: l'herbe est grasse!

 DSCN9346

 Après un printemps très enneigé comme dans le Mercantour, les montagnes regorgeaient d'eau.

 

La moindre dépression abritait un lac magnifique pour le plus grand bonheur de nos mirettes. 

DSCN9293

 Mariage des iris et des chardons bleues dans les alpages.

La végétation est complètement dépaysante dans cette région quand nous sommes plus habitués au Alpes du sud.

Lire la suite

Foule à la Cougourde

20 Juillet 2010 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Escalades

La foule... Il ne faut peut être pas exagérer. Nous n'en sommes pas encore à la fréquentation des plages. Mais il y avait bien 6 cordées de 2 ou 3 personnes dans la face ouest de la cime IV dimanche 18 juillet. Heureusement chacun avait prévu une voie différente, mais il fallait être attentif en entendant crier "relais" pour savoir s'il s'agissait bien de sa cordée.

 

DSCN9172

La Cougourde, sous un profil qui rappelle bien les cucurbitacés cougourdonnesques.

 

 

Au premier plan, les torrents sont encore gonflés par la fonte des neiges.

 

Il y a encore un peu de neige au pied des voies qui ne gène pas trop l'accès. Seulement le pied de la Demenge est pourvu d'un névé un peu plus long.

 

 

 

Nous avons fait un petit séjour escalade à la Cougourde avec Brigitte et Muriel dimanche et lundi sous le grand beau temps. Voila une belle occasion de redécouvrir le rocher merveilleux de la Cougourde. Je ne me souvenais plus à quel point les dalles étaient sculptées de trous et bossettes.

 

Sur le gneiss orangé à cupules de la Cougourde.

 

Brigitte prend confiance dans le rocher cougourdonesque dans la voie "Marmotine".

 

Le lendemain, les placements de pied étant affinés, les dalles de "la dame du Lac" à la cime III ne poseront aucun problème.

Marmotine

Entre ombre et soleil dans la face ouest de la Cougourde qui prend le soleil à partir de 11h.

 

Quand il fait trop chaud à Nice, on grimpe bien au frais la haut en pantalon et polaire manche longue. Si si si je vous assure. Et même un petit frisson de temps en temps.

DSCN9194
 Un bouquetin de 5 ans qui ruminait paisiblement dans la voie de descente.
DSCN9250

 

DSCN9226

Dans le haut de la voie "Marmotine", qui n'est pas mentionnée dans le topo, mais qui continue jusqu'au sommet de la cime 4 un peu à droite de la "Lamaje". Au dessus de la vire du Z, seuls les relais sont équipés et il y a qlq rares pitons dans les longueurs.

 

Le temps est magnifique sans un seul cumulus même en début d'après midi. Du coup la  vue est exceptionnelle avec de gauche à droite: Le Brocan, la Nasta, le Caïre Agnel et l'Argentera.

Lire la suite