REVALPIN

Ca se régale!

2 Avril 2007 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Ski

Et oui. Il a pas mal neigé ce week end dans les Alpes Maritimes. C'est pas un poisson d'avril. Mais chut... Faut pas le crier trop fort. Pour la plupart, c'est plus la saison du ski. Les montagnes sont désertées. Les azuréens ne rêvent que de rocher doré pour profiter des journées qui ont bien rallongé le soir depuis le changement d'heure. Tant mieux, on est les seuls à en profiter. Personne pour venir couper de façon intempestive la trace marquée dans la neige fraiche. Avec ce qu'il est tombé: encore 1 ou 2 sorties bien agréables en prévision.

Ca se régale... mais où ça? Un peu partout apparemment. On est allé vers Isola 2000 samedi comme pas mal de randonneurs, mais Martin a même fait une sortie sympa vers la Valette de Prals! La Vésubie serait réssuscité?

La Cime d'Orgials devant et le Mont Aver derrière vu depuis le sommet de la cime de la Lombarde.

2 beaux sommets connues pour leur pentes  sud à déguster en transfo.

La descente de la Cime de Lombarde vers le Rio Fredo était hivernale: que de la poudre, et on ne touchait même pas le fond jusque vers 2100m

Ca couvre sévère sur le Malinvern vu depuis le refuge du Malinvern.

Un refuge rénové à l'italienne, planté tel un vaisseau spatial ultra moderne, avec ses baies vitrées et ses antennes, au milieu de la nature.

Le gros mauvais temps est arrivé dès samedi midi. Du coup on est remonté direct dans la combe d'Orgials, pour rentrer à isola 2000 par le col de la Lombarde sous la neige.

Question itinéraire, la cime de la Lombarde s'atteint en remontant direct sa combe sud depuis Isola 2000. Versant Italien, on peut descendre par 2 itinéraires. Soit vous traversez en direction du Malinvern pour récupérer rapidement la grande combe qui descend du Pas du Loup. C'est une bonne option pour enchainer avec un sympatique tour du Malinvern. Soit vous descendez direct dans la combe attirante au Nord sous le sommet. Au bout de 200 mètres de dénivelé il faut récupérer à gauche un collu bien large qui permet de basculer facilement vers les lacs d'Orgials. Si vous continuez la combe sous le sommet, ça passe aussi. Mais c'est beaucoup plus raide et souvent avalancheux.

Après une nuit entière de                       chute de neige, le dimanche  était fortement neigeux pour pas changer.

Rien de tel pour aller bourinner dans la ligne de mixte équipée par les anciens, tout à gauche à Gialorgue. 

Pour info la glace n'est pas si bonne. Il faisait un peu trop chaud sous les chutes de neige. La glace était souvent décolée, ce qui nous a vallu un bon but.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :