REVALPIN

Glace et mixte à la Cougourde

15 Janvier 2015 , Rédigé par Revalpin Publié dans #Goulottes, Couloirs et mixte

Très tôt dans la saison d'hiver, en novembre 2014, Antoine et Olivier ouvrent une nouvelle aire à la Cougourde en grimpant une voie mythique en pleine face ouest de la cime III: "Tout est bon dans le tendon". C'est un style d'escalade totalement nouveau dans la face ouest de la Cougourde: l'objectif est de grimper les fissures et cheminées avec un maximum de glace et de franchir les dalles sur des coulées de glace.

2 mois plus tard, la face ouest s'est asséchée après une grande période de beau temps, mais la face Nord/ouest est restée bien englacée: Les dièdres restent à l'ombre toute la journée en janvier. Nous voila partis avec Muriel pour rendre visite à Charly, le gardien du refuge de Cougourde qui bichonne les visiteurs et renseigne sur les conditions de neige.

Au pied de la cougourde le 12 janvier 2015. Les conditions ont l'air assez bonnes. Toute la neige est partie et tout ce qui reste de blanc est de la glace très dure.

Au pied de la cougourde le 12 janvier 2015. Les conditions ont l'air assez bonnes. Toute la neige est partie et tout ce qui reste de blanc est de la glace très dure.

On attaque par une belle longueur de glace

On attaque par une belle longueur de glace

Il fait très froid ce matin et la glace est cassante, demandant de redoubler de prudence.

Il fait très froid ce matin et la glace est cassante, demandant de redoubler de prudence.

Le passage sec de la rampe en deuxième longueur

Le passage sec de la rampe en deuxième longueur

Dernier mètre de glace avant un bon relai pied à plat: enfin!

Dernier mètre de glace avant un bon relai pied à plat: enfin!

Le départ de la longueur clef. Il faut penser à ne mousquetoner qu'un brin en haut du dièdre pour pouvoir se protéger avec l'autre après le pendule. Je m'y suis mal pris et Muriel a du franchir tout droit le surplomb terrorisant!

Le départ de la longueur clef. Il faut penser à ne mousquetoner qu'un brin en haut du dièdre pour pouvoir se protéger avec l'autre après le pendule. Je m'y suis mal pris et Muriel a du franchir tout droit le surplomb terrorisant!

Arrivée tardive dans le couloir au dessus d'une splendide longueur de glace. Il est déjà tard pour le mois de janvier et nous décidons de descendre en rappel dans "Jacquis". La sortie en mixte à la cime 3 droit au dessus reste à faire.

Arrivée tardive dans le couloir au dessus d'une splendide longueur de glace. Il est déjà tard pour le mois de janvier et nous décidons de descendre en rappel dans "Jacquis". La sortie en mixte à la cime 3 droit au dessus reste à faire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :